DE  FR  
 
 
 

Matières premières

La brique silico-calcaire est constituée uniquement de matières premières naturelles que sont la chaux, le sable et l'eau. Après un malaxage intensif et une calcination en réacteur, le matériau est entraîné sur les presses. Le produit brut est ensuite moulé, empilé sur des chariots de durcissement et conduit dans les autoclaves (cuves de durcissement à la vapeur) par une pression d'environ 15 bar durant 5 heures. La liaison s'effectue par la formation de silicate de calcium aux points de contact nucléaires.

La chaux (CaO)

Une fine chaux blanche calcinée correspondant à la norme EN 459-1 CL90-Q est utilisée.
Cette fine chaux blanche doit remplir les critères suivants:

  • teneur en CaO >90%
  • haute résistance à la réaction afin que la réaction de combustion se déroule complètement dans le réacteur
  • des fines particules en suffisance pour permettre un mélange homogène de la chaux et du sable

Le dosage se situe entre 6 - 8 % du poids.

Le sable (SiO2)

La brique silico-calcaire est composée de plus de 90 % de sable. C'est pourquoi, chaque fabricant doit tirer le meilleur des gisements de sa région. Les sables doivent présenter

  • une teneur en SiO2 élevée (>40 %)
  • une forme de grain concassée (meilleure que la forme ronde)
  • beaucoup de fines particules
  • aucune pollution (asphalte, bois)

Une ligne de tamisage constante est également importante pour une surface uniforme.

L'eau (H2O)

L'eau accompagne la fabrication de la brique silico-calcaire du début à la fin. Du malaxeur primaire au déclenchement du processus de calcination, dans le malaxeur secondaire pour garantir une humidité de compression idéale et enfin, sous forme de vapeur dans les autoclaves pour le durcissement des briques silico-calcaires.

Le processus de calcination se présente selon la formule chimique suivante

CaO + H2O => CA (OH)2 (hydrate de chaux) + 1.187 kj/kg CaO par 50oC

Le processus de durcissement très complexe peut se résumer de la façon suivante:

L'acide silicique (SiO2) se forme avec l'hydrate de chaux (Ca.[OH]2) phases de liant cristallin (dites phases CSH), croissant sur les grains de sable en les scellant solidement entre eux.

Aucun polluant n'est émis durant toute la durée du processus!

Les phases CSH (phases hydrate de calcium silicique) lient les granulats de sable et assurent une résistance mécanique élevée des composants de la brique silico-calcaire.

 

Chaux, sable, eau - rien de plus