DE  FR  
 
 
 

Ecologie

Lors de la fabrication de la brique silico-calcaire, les dépenses d'énergie sont inférieures à celles d'autres types de pierre . Elle se compose entièrement de matières premières naturelles, à savoir de sable, de chaux et d'eau à plus de 90 %. Après l'adjonction d'eau sans additifs, la chaux vive blanche finement broyée et­ le sable sont pressés et durcis sous pression de vapeur. Les émissions de polluants atmosphériques restent ainsi extrêmement minimes.

Étant donné que la brique silico-calcaire est produite au niveau régional dans différentes exploitations productrices en Suisse, les temps de transport courts sont la garantie d'un impact réduit sur l'environnement et de faibles coûts. Les déchets sont évités lors de la production de la brique silico-calcaire à longue durée de vie. Par ailleurs, la brique silico-calcaire peut être réintroduite dans le processus de production avec des restes de mortier adhésif issus de la déconstruction de bâtiments ou de déchets de production. Elle peut également être utilisée dans d'autres secteurs des matériaux de construction.

Données écobilans dans la construction, etat 2014

RankingEcopoints UCE / UBP         Pt
1Plot de ciment         133
2Briques silico-calcaires         157
3Brique en terre cuite         217
4Pierre en béton léger, pierre ponce naturelle         222
5Brique en argile léger         237
6Béton cellulaire         348
7Pierre en béton léger, argile expansée         471

 

RankingEnergie gris total non renouvelableMJ/Eq
1Plot de ciment0.92
2Briques silico-calcaires1.43
3Pierre en béton léger, pierre ponce naturelle1.53
4Brique en terre cuite2.85
5Brique en argile léger2.74
6Béton cellulaire3.33
7Pierre en béton léger, argile expansée5.45

  

RankingEmissions de gas à effet de serre en kg CO2-EqCO2-Eq
1Plot de ciment0.129
2Briques silico-calcaires0.138
3Brique en argile léger

0.170

4Pierre en béton léger, pierre ponce naturelle0.223
5Brique en terre cuite0.258
6Pierre en béton léger, argile expansée0.417
7Béton cellulaire0.417

 

Source: KBOB / eco-bau / IPB 2009/1:2014

 

Prêt pour le changement climatique