DE  FR  
 
 
 

Armature de la maçonnerie

Ancrages
La paroi extérieure doit être reliée à la construction portante pour garantir la stabilité du bâtiment. Elle est donc soumise à de fortes sollicitations. L'ancrage doit être effectué de façon à ce que l'élément de maçonnerie puisse bouger librement pour éviter des contraintes provoquées par des modifications longitudinales dues aux variations de température. En règle générale, les ancrages sont disposés en rangées horizontales au niveau du premier ou du deuxième joint d'assise sous la dalle ou dans le champ de la dalle. Le type d'ancrage est choisi en fonction de la contrainte à attendre. Un espace entre les ancrages d'env. 50 à 75 cm est indispensable.

Types d'ancrage
Différents types d'ancrage font leurs preuves dans la pratique. Lors de leur utilisation, les recommandations des divers fabricants ainsi que la norme sia 266 sont à observer. En principe, l'ancrage de la paroi extérieure est à définir et à indiquer sur le plan de façade par l'ingénieur compétent. Le dimensionnement des espaces d'ancrage est déterminé par les contraintes et la capacité de portance exigées des ancrages.

Armature des joints d'assise
Les armatures sont destinées à augmenter la capacité de portance et / ou à absorber les contraintes; elles peuvent aussi être judicieuses au niveau de la construction portante et pour le mur extérieur. En présence de variations de température importantes ou autres sollicitations extérieures, une armature des joints d'assise s'avère particulièrement utile pour éviter les risques de fissuration du mur extérieur.

En raison de la diminution de la section dans la zone des parapets de fenêtres, des concentrations de contraintes surviennent et augmentent les risques de fissuration. En conséquence, les parapets de fenêtres doivent être renforcés par une armature de joints d'assise lors d'une forte diminution de la section.