DE  FR  
 
 
 

Façade rideau ventilée

Construction

 

Revêtement de façade

  • Protection contre les intempéries
  • Elément esthétique
Sous-construction
  • Bois
  • Métal
 

Maçonnerie en briques silico-calcaires

  • Accumulation de chaleur
  • Protection acoustique
  • Fonction portante


Sons aériens: R'w ≥ 50 dB
 

Isolation thermique 80-140 mm

  • Panneaux en fibres minérales ou mousse dure
Coefficient U: 0.36-0.23 W/m2 K


Ventilation ≥ 40 mm
Ouvertures d'appel et d'évacuation d'air suffisantes

  Aménagement des locaux intérieurs:
  • maçonnerie apparente
  • crépie
  • lissée
  • peinte
 

Edification

La brique silico-calcaire est également un support idéal à plus d'un égard pour la construction d'une façade ventilée.

Mur en briques silico-calcaires
Ici, la brique silico-calcaire déploie tous ses avantages. Pour la construction de murs en plusieurs couches, l'accumulation de chaleur doit être prévue en partant de la couche intérieure chauffée. Elle équilibre les variations temporaires de température (p. ex. interruptions de chauffage, rayonnements solaires). Ainsi, l'importante masse d'accumulation de la maçonnerie en briques silico- calcaires est très appréciée. En outre, le bruit est absorbé par la grosse masse superficielle de la paroi.
Lors de la construction d'une façade rideau, la maçonnerie doit supporter la charge du revêtement. La maçonnerie massive en briques silico- calcaires portante est particulièrement bien adaptée comme support d'ancrages pour ce système.

Couche d'isolation thermique
La couche isolante est appliquée directement sur la maçonnerie en briques silico-calcaires. En règle générale, des panneaux en fibres minérales (verre ou laine de pierre) ou en mousse dure (polystyrène) sont utilisés. Lorsque les panneaux isolants sont posés sous un lattage en bois, une sécurité supplémentaire est superflue; cette fonction étant assurée par le lattage. Lors de la pose entre le lattage, une fixation mécanique latérale par des clous galvanisés sur les lattes suffit.

Ventilation
L'air circule dans l'espace ventilé par ascension thermique et effet du vent. La fente d'aération doit atteindre en principe au moins 40 mm - selon le type de revêtement. Une aération suffisante au niveau du socle et du toit sera garantie par des sections d'appel et d'évacuation d'air d'au moins 100 cm/m2 (norme sia 238).

Sous-construction
Les façades ventilées peuvent être exécutées au moyen de sous-constructions en bois ou en métal.

Pour les revêtements de petits formats, le bois a la préférence; un lattage croisé simple étant suffisant. Le bois sera imprégné d'une protection adéquate avant le montage. Le matériel utilisé pour la fixation des éléments de revêtement à la sous-construction ou des différentes parties de celle-ci doit être inoxydable.

Revêtements de façades
Plaques fibro-ciment, revêtements en bois, béton en fibres de verre, tôle métallique, éléments en béton, carreaux céramiques, plaques en pierre naturelle, etc.